Quels axes de synergies possibles dans l’Est parisien ?

Publié le par André Rouchès

Le groupe de travail « Quels axes de synergies possibles dans l’Est parisien ? » s’est réuni le 18 juin 2014 à Saint-Mandé sous la présidence de Patrick Beaudouin maire de Saint-Mandé. La question était de savoir, dans le prolongement de la 5ème Journée des territoires de demain du 26 novembre 2013, s’il est possible de créer les conditions de collaboration entre les établissements de l’Est parisien afin d’asseoir une nouvelle économie sur ce territoire et le rendre encore plus attractif. Ces établissements sont : La cité de l’immigration, La cité du patrimoine et de l’architecture, le zoo de Vincennes, le Muséum d’histoire naturelle, le Pôle géosciences, l’IGN, le Service hydrographique et océanographique de la Marine, Météo-France, le Service Historique de la Défense, l’École vétérinaire de Maisons-Alfort, l’ANSES, l’Hippodrome de Vincennes, l’INSEP, l’INA, Remedia France, le Musée de la Résistance Nationale, l’École Louis Daguerre… Une action commune et permanente entre ces établissements, l’ACTEP et UPE en lien avec les réseaux d‘entreprises est de nature à dynamiser l’économie et l’emploi dans l’Est parisien. Un fonds d’investissement régional privilégiant le soutien aux projets locaux est nécessaire. Un document de travail préparé par le président de la Communauté Université Paris est (UPE) a été présenté et validé en séance. 

Quels axes de synergies possibles dans l’Est parisien ?
Quels axes de synergies possibles dans l’Est parisien ?Quels axes de synergies possibles dans l’Est parisien ?

Publié dans Atelier numérique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article