Marchés publics : Les bons conseils pour faire retenir son offre

Publié le par André Rouchès

Les marchés publics sont une opportunité pour les TPE-PME. L’accès à ces marchés est facilité par plusieurs mesures récentes prises par les pouvoirs publics qui comptent justement sur l’investissement public pour contribuer à enrayer la crise et faire repartir la croissance. Tout d’abord les avances forfaitaires dont le montant est  désormais fixé à 20% pour tout marché de l'Etat dont le montant est compris entre 20000 et 5 Millions €  . C’est une mesure applicable sur toute l’année 2009 qui a pour objectif de redonner de la trésorerie aux entreprises. Les délais de paiement par l’Etat ont été réduits à 30 jours depuis maintenant plusieurs mois, ceux des collectivités territoriales à 40 jours depuis le 1er janvier 2009, à 35 jours au 1er janvier 2010 puis à 30 jours au 1er juillet 2010. Seuls les hôpitaux restent à 50 jours. Les intérêts moratoires en cas de retard de paiement s’appliquent toujours de plein droit. L’entreprise peut nantir son marché ou céder sa créance.
  

P1010986-web.jpgEnfin le formalisme de l'appel d'offre et le recours de la procédure adaptée sont simplifiés. Le seuil relatif à l'obligation de publicité a été relevé de 4000 à 20000 € et non la mise en concurrence qui subsiste à partir du 1er euro . L’entreprise qui n’est pas référencée par l’administration peut passer à côté de la consultation. Cependant les règles de computation des seuils impliquent que, dans les faits, la plupard des consultations demeureront soumises aux mêmes règles de publicité et de mise en concurrence, que la barre soit fixée à 4000 ou 20000 Euros. Sylvain Le Turcq et Jérôme Potet de la société ODEXIS www.odexis.fr ne se sont pas contentés d’expliquer la réforme du Code des marchés publics lors de cette conférence sur L’accès des TPE-PME aux marchés publics du 12 février 2009 à l’Hôtel de ville de Saint-Mandé. Ils ont surtout, pour le plus grand bonheur des entrepreneurs présents, délivré plusieurs conseils pratiques ou astuces pour réussir dans la réponse à un appel d’offre. 

Remporter un marché requiert d'étudier sa stratégie de réponse avant de checher l'annonce dans le support de publication adéquat puis d'analyser l’objet et les caractéristiques techniques de la consultation. Il convient ensuite de retirer le cahier des charges, d'analyser les attentes du pouvoir adjudicateur et vérifier sa conformité aux impératifs juridiques… Un dossier de candidature doit être conçu sur mesure. Son objectif doit être de prouver sa capacité à faire en mettant en avant le triptyque : références, compétences et moyens. « Il faut adapter le dossier à chaque consultation et ne pas craindre d’intégrer des variantes, en les expliquant. Il faut agir en mode projet afin de remettre son dossier en temps et en heure ». Cette conférence du cycle Les rendez-vous économiques de l’Est parisien a réuni 51 participants. Elle était organisée par Affaires & Convivialité et la ville de Saint-Mandé ainsi que l'Association des collectivités territoriales de l’Est parisien, la Région, la Drire, Odexis, Société Générale et Territoires de demain.

Publié dans Au fil de l'action

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article