Miser sur l’apprentissage

Publié le par André Rouchès

Près d’une quarantaine de personnes dont une trentaine de chefs d’entreprises se sont rencontrées mercredi matin 4 avril 2007 à l’Hôtel de Ville de Saint-Mandé pour parler d’apprentissage. Après le petit déjeuner et le rituel échanges de cartes de visites la séance de travail débute. Patrick Beaudouin Député maire de Saint-Mandé constate avec satisfaction que ce mode efficace et valorisant de formation par alternance s’étend à de nombreux secteurs d’activité et à tous les niveaux de formation. « Le nombre d’apprentis progresse : de 340000 fin 2003 à 400000 à ce jour nous devrions atteindre comme prévu l’objectif des 500000 en 2009 fixé dans le plan de cohésion sociale dans son volet apprentissage établi sur la base du groupe de travail parlementaire dont j’étais rapporteur en 2004 »

 Pour Jean-Claude Morel il n’y a pas de doute. « Malgré la nécessité pour le chef d’entreprise de donner de son temps pour accompagner le jeune dans sa formation le contrat d’apprentissage est un bon dispositif. Je le pratique avec succès dans mon entreprise depuis 15 ans ». Laurence Beignier apprentie assistante de gestion témoigne « Je bénéficie de la transmission des connaissances et des savoirs faire de mon maître de stage tout en apprenant à devenir autonome dans mon travail » ce que confirme Fabrice Simonet apprenti en comptabilité « Je collabore directement avec l’expert comptable de l’entreprise. C’est efficace pour apprendre le métier, optimiser son travail et pour s’intégrer facilement »

Anne-Christine Arnould est Directrice du Groupe ACMP-IGEFI (Association des comptables métiers et professions – Institut de gestion et d’études financières) www.acigefi.com  Cet Établissement d’enseignement supérieur privé situé à Paris propose des formations diplômantes et qualifiantes en expertise comptable et en gestion et finance. « L’apprentissage c’est la capacité de fédérer pour un même objectif économique les parents, le jeune, l’école et l’entreprise. La découverte de la vie active accélère la maturité et la capacité de faire. La formation par alternance comprend le contrat d’apprentissage, le contrat de professionnalisation et la convention d’alternance. Les deux premiers sont des vrais contrats de travail avec les droits et les devoirs que cela implique »

Pour en savoir plus sur les mesures d’encouragement – Exonération de charges sociales, indemnité de la région, crédit d’impôt, carte nationale…- consultez : http://www.travail.gouv.fr/apprentissage-animations.php3   http://www.cfarif.net/apprentissage/cartdep.php 

http://www.travail.gouv.fr/sous-dossiers.php3?id_rubrique=156&id_mot=298

Publié dans Au fil de l'action

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article