Le ministre de la ville soutient la démarche de l’Est parisien

Publié le par André Rouchès

Pepineau-9329-web-copie-2.JPGChristian Pepineau, Vice président du Comité économique, social et environnemental (CESER) d’Ile-de-France, a rappelé la nécessité pour les entreprises de travailler en réseau. Le travail en commun entre le cluster Descartes et la CCIP Val-de-Marne, le futur pôle géoscience de Saint-Mandé, le Cancer campus, et sa future configuration en laboratoire des usages, le pôle de gérontologie d’Ivry-sur-Seine sont les espaces d’innovation qui donnent une perspective de développement au territoire de l’Est parisien dans le cadre du Grand Paris. Pierre Pougnaud, conseiller technique à la délégation pour l’action extérieure des collectivités locales du ministère des affaires étrangères et européennes, a rappelé l’utilité de la diplomatie au rayonnement des territoires.

 

Pougnaud 9331 webL’attractivité, c'est-à-dire l’image d’un territoire est un élément déterminant qui procède d’une parfaite connivence et de la complémentarité d’actions des élus et des acteurs économiques. Carole Ozenne, (photo ci-dessous) conseiller pour le Grand Paris auprès du ministre de la ville, a salué l’excellente méthode mise en place par l’Est parisien pour tirer profit de ses atouts. Cette journée s’inscrit dans cette vraie stratégie territoriale à la suite du Carrefour des entreprises de l’Est parisien du 12 octobre 2010, auquel Michel Mercier, ministre de l’Espace rural et de l’aménagement du territoire, a participé. Le futur pôle d’excellence géoscience de Saint-Mandé fait partie de ces espaces d’innovation qui vont déterminer le développement économique et territorial du Grand Paris.

  

Carole-Ozenne-Web-9356-copie-2.jpgUne quinzaine de contrats de développement territoriaux déclineront au plan le plus local le développement économique. Une procédure de labellisation des projets va être engagée dans le cadre du Grand Paris. L’Est parisien est vivement convié à participer à ce challenge. André Jean-Marc Loechel a insisté sur l’urgence de mobiliser les expériences et sur la nécessité de créer le réseau de formation internet www.pro-internet.eu. Il est destiné à favoriser les synergies à travers les pays européens. Enfin Françoise Dussud, adjointe au Maire de Saint-Mandé chargée du développement économique, s’est réjouie de la venue sur la commune de responsables et d’experts de divers horizons, en particulier les représentants de la Martinique, de Belgique, d’Espagne et de Russie.

 

Publié dans Atelier numérique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article