Comment protéger vos créations ?

Publié le par André Rouchès

Le 24 octobre 2013 à Saint-Mandé deux spécialistes de la propriété intellectuelle ont éclairé de leurs expériences 12 dirigeants d’entreprises. Il y a deux grandes familles de la propriété intellectuelle : la propriété littéraire et artistique d’une part c'est-à-dire les œuvres de l’esprit dont les droits d’auteur et la propriété industrielle d’autre part c’est à dire les créations techniques, pharmaceutiques, végétales, les procédés industriels… La première existe du seul fait de la création tandis que la deuxième résulte de la démarche active du dépôt. « Seul le juge peut se prononcer sur la validité juridique d’un droit de propriété intellectuelle. Un brevet, un modèle, une marque sont juridiquement solides lorsqu’ils ont subi le baptême du feu » précise Louis Verdier expert et conseil en propriété intellectuelle et gérant du Cabinet @ access patent eu org.

Simon Christiaën, avocat à la Cour du Cabinet Lazareff Le Bars confirme : « La propriété intellectuelle est l’ensemble des droits protégés par l’action en contrefaçon ». Les conférenciers ont eu l’amabilité de montrer des documents rares et anciens dont l'un a été offert par le directeur de l’INPI* et ont surtout assortis leurs démonstrations d’exemples passés et présents de brevets, marques, modèles, dessins illustrant la création et l’invention française d’hier et d’aujourd’hui. La conférence organisée par Affaires & Convivialitéa été trop courte au regard de l’ampleur du sujet évoqué dans ses dimensions juridiques, commerciales, historiques et prospectives mais bien utile pour les entrepreneurs présents qui désormais savent mieux comment s’y prendre pour protéger et valoriser leurs créations.

Comment protéger vos créations ?Comment protéger vos créations ?

Commenter cet article